LE BLOG ...tous les billets !

TEST CHAUSSURES INOV 8 TRAILROC 255

 

Après plusieurs sorties de Trail en Inov8 Trailroc 255, voici mon avis sur cette chaussure Anglaise de l'on peut ranger dans la catégorie minimaliste.

Je vais surtout répondre aux questions que je me pose depuis longtemps : peux t'on faire des sorties de Trail "engagées" en montagne avec ce type de chaussures ? Si non, peuvent t elles nous être utiles ? 

                                      Img 20141107 135732 Img 20141107 135739 Img 20141107 135823

réponse postée sur mon blog ... je pense qu'il y aura tout dedans !

bonjour Nicolas ! Pardon d avoir tardé à vous répondre ! Pour les avoir depuis maintenant environ 6 mois et ayant déjà pas mal couru avec, je dirais que courir avec ces chaussures demande un nouvel apprentissage ! Je suis un coureur léger (70 kg) et pourtant je me contente de les chausser pour mes entrainements très courts autour de mon domicile (donc en plaine) ! Lorsque je cours en montagne, je suis sur des parcours techniques et un peu engagés (massif de Belledonne) ... en fait du trail alpin et quoi qu'on en dise ces chaussures sont vraiment trop légères et manquent trop de protection !

Pour autant, ce qui est étonnant c'est qu elles sont très robustes ! Je pense qu il faut tout de même avoir ce type de chaussure (drop de 3mm donc jouable sans trop souffrir des mollets lors des premières sorties) pour prendre conscience de pas mal de chose (pose du pieds, vigilance concernant le terrain...)


Bonne sortie en montagne ... surtout prenez soin de vous en écoutant votre corps et votre tête, restez raisonnable concernant les compétitions car le but c 'est de durer !!!!
 

 

 

TRAIL LA CHAVANNE / ROCHE DU GUET / LAC DE LA THUILE

Même si le temps est encore très clément (la météo annonce 18 degré cette après midi), depuis quelques sorties, je privilégie les versants Est de la Chartreuse et des Bauges (altitude plus basse, versants plus chauds car ensoleillés plus tôt que les versants Ouest du Massif Belledonne)

Dimanche 21 Novembre, ce matin je ne prendrai pas la voiture (un petit geste pour le réchauffement climatique) car le départ se fera de la maison.

Cela fait longtemps que je ne suis pas monté à la Roche du Guet (à droite de la Savoyarde au dessus de Montmélian) ... je crois depuis ma blessure ! C'était une montée que je faisais très souvent ... rien de mieux dans le secteur pour travailler la condition ! On part du cimetière paysager de Montmélian (environ 300m) et on se retrouve en seulement quelques kilomètres à 1200 m d'altitude au niveau de la table d'orientation. Donc autant dire que cela monte sec tout le long ... on est sur la pointe des pieds du début à la fin, avec un gros travail  sur les cuisses, les mollets et les dorsaux mais malgré tout avec quelques portions où l'on peut courir et relancer.

Pour rallonger cette sortie, je vais descendre jusqu'au village de la Thuile, faire le tour du magnifique lac et redescendre par la même chemin (pour rallonger d'une bonne heure, il est possible de redescendre sur Arbin afin de faire une vraie boucle; pour 2 heures de plus,  au niveau de la Thuile prendre direction le Col du Marocaz et redescendre sur Cruet ... en fait c 'est une bonne partie du Trail court de Cruet (Grand Raid 73).

Donnée technique :

La Chavanne / Montmélian / Roche du Guet / Redescente dans la forêt / La Thuile / Tour du LAc / remontée par la Roche de Manettaz puis redescente identique.

Durée : 3h30 / D+ : 1300 m / Distance : 25 kms 

Intérêt de la sortie :

La montée ... d'enfer... au milieu des buis (on se dirait dans le Sud de la France)

La vue depuis la Roche du Guet / Le Lac de la Thuile ... si romantique !

Vidéos :    Montée sentier des Buis     360° Roche du Guet    Trail Bord du Lac de la Thuile    

                                                  Descente vers le Lac de la Thuile

                                           Img 20141123 094330 Img 20141123 094657 Img 20141123 105759 Img 20141123 110119

TRAIL COLLET SUPER COLLET COL DE CLARAN REFUGE DE CLARAN

Mardi 11 Novembre ... déjà 200 kms de Trail en montagne et presque 20000 m de D+  depuis début Septembre ... tout cela pour dire que les fenêtres de tir "Beau temps" ont été nombreuses les Dimanche et Lundi !

Ce matin, même si les sommets sont enneigés, il va faire encore assez doux ! Depuis hier, j'hésite entre la Pointe de Rognier et la station du Collet ! Je penche pour la 2ème destination pour découvrir ou redécouvrir des morceaux du parcours de l'Echapée Belle 2014 avec l'idée peut être de participer l'année prochaine ... le 80 kms peut être too much mais on annonce un 50 kms donc à voir !  Je verrai bien un départ du Pleynet et un itinéraire comme le 80 kms avec Fond de France, chalet des Valloires, l Oule, Col de Morétan, Lac Morétan, Périoule, montée par le refuge de la Pierre Carré, Super Collet mais une arrivée à Val Pelouse ... le top !

Bon ce matin, et c'est la première fois depuis 2 mois, les jambes sont lourdes et je n'arrive pas à accélérer donc on ne va pas trop tirer sur la mécanique ... et puis malgré la relative douceur j'ai eu froid  (en cause la fatigue) sur le sommet et surtout dans la glacière qu'est la descente sur le refuge de Claran ...avec un vent gelé qui remontait du vallon ! Il est vrai que l'automne est une période où il faut se ménager et ralentir un peu le rythme ... le corps comme la nature se met un peu en sommeil donc il faut respecter cela

Donnée technique :

Départ Station du Collet / Super Collet (1630m) / montée sous le télésiège des Plagnes (suivre le tracé Station Trail "Kilomètre Vertical")

Au Téléski du Soleil à droite pour rejoindre le sentier qui monte depuis le refuge de la Pierre Carré (le parcours de l'Echapée Belle arrive par là) / Col de Claran (1956m)

Descente sur le refuge de Claran (1775m) / Remontée / Crête jusqu'à la table d'orientation (2063) / redescente par le même itinéraire

Durée total 2h50 / D+ 1000 m / distance 14 kms

 ICI vue 360° Refuge de Claran /  ICI vue 360° depuis les Plagnes /

 ICI Trail running sur les crêtes des Plagnes 

                                                 Vue depuis le collet Montee niveau super collet Refuge de claran

TRAIL HAMEAU LES BRUNS / DESERT D ENTREMONT / MONT OUTHERAN

Dimanche 02 Novembre ... je ne résiste pas vue les conditions climatiques ... donc une petite sortie en mode récup !

Donnée technique :

Départ Hameau les Bruns (prendre à droite à 2 kilomètres dans la descente du Col du Granier direction Epernay)

Les Bruns / arrivée sur le haut des pistes de skis de fonds / les Marots / direction Col du Mollard / montée sur le Mont Outheran Nord

Durée totale : 2 h / D+ 600m

Intérêt de la sortie :

Départ dans un beau hameau avec dans le prolongement les Girouds et le Grand Carroz (peut être le plus beau)

Accéder rapidement à la station des déserts sans prendre la voiture (la montée par Epernay en voiture est un peu longue)  

Possibilité de faire de nombreuses boucles avec souvent un fléchage raquettes à neige (retour par le Grand Carroz)

ICI 360° depuis le Mont Outheran Nord

                                        Depart hameau les bruns Sur le haut des deserts Montee mont outheran 

TRAIL LE MONT GRANIER PAR BELLECOMBE

Samedi 01 Novembre baromètre au beau fixe et départ matinal direction Bellecombe (Chapareillan / La Palud) pour une belle boucle sur le massif de la Charteuse (snif  snif Belledonne) !

Donnée Technique :

Départ Bellecombe sentier à gauche du restaurant / Ne pas se garer sur le parking réservé aux clients mais sur le parking du cimetière !

Porte de l'Alpette / Pas des Barres / Mont Granier et sa Croix / Descente par le Pas de la Porte / Retour la Barmette sous les falaises "Tricairme"

1h10 pour arrivée sous le Pas des Barres

Environ 2 h pour la Croix du Granier

Durée totale : 3h45

D+ 1400 m 

Intérêt de la sortie :

Une montée très agréable mais difficile au départ et qui change de la classique montée par la Plagne

Barrage du Cernon à voir. Les échelles sur le Pas des barres pour un peu de fun

Le plateau où l'on peut courir assez correctement.

La descente par le Pas de la Porte est un peu moins sympa car plus dans l'ombre et dans l'humidité. 

ICI Vidéo 360° Pas des Barres

ICI Vidéo le sentier direction Mont Granier

ICI Vidéo 360° Mont Granier

                                          Bellecombe Barrage cernon Sous la porte de l alpette 1 Vue la savoyarde depuis mont granier 

INITIATION TRAIL COL DU GRANIER JOIGNY LES MINETS

Jeudi 30 Novembre, le temps est encore au beau fixe (cela fait tout de même 2 mois que nous avons des températures digne d'un mois de Mai) !

Ce matin j'amène mon fils Romain pour une première vraie sortie de Trail  en mode initiation !

Le parcours sera montagnard tout de même, afin qu'il puisse voir de petites parties techniques avec de vraies montées où il faudra marcher et quelques descentes en sous bois.

Cette boucle est vraiment idéal pour s'initier au Trail ... qu'on se le dise !

Départ Col du Granier / Granges de Joigny / descente dans Loutraz (sentier Tour de Chartreuse) / remontée vers le Village Grand Carroz / les Minets où il faudra prendre un petit sentier à gauche de la route goudronée au milieu du hameau / remontée petite partie forêt et champs pour arrivée sous la fontaine des granges et reprendre le sentier pour retour au parking.

Durée entre 1h15 et 1h30 / Distance environ 8 kms / D+ 400 m

                                                                   Romain trail granier Img 20141030 113325

ICI une vidéo

 

SORTIE TRAIL LA CROIX DE BELLEDONNE PAR FREYDIERE

La Croix de Belledonne est l'un des plus haut de sommet du massif de Belledonne car il cumule à 2926 m d'altitude.

Ce Dimanche matin au programme une nième magnifique journée donc c'est parti pour une sortie longue avec du dénivelé et un bel objectif. Le changement d'horaire me permet de pouvoir dormir correctement et de partir de bonne heure (7h15) car il y a environ 45 mn de route pour aller à Domène, monter à Revel et aller jusqu'à Freydière. Je gare la voiture au premier parking car la route pour monter jusqu'au deuxième parking  (pré Raymond) n'est pas terrible et ce kilomètre environ me permettra de m'échauffer tout doucement car après cela monte vraiment direct dès les premiers mètres.  

Donnée technique :

Sortie Trail

Départ parking goudronné des 4 chemins (1283m)

Lac de Crozet 1974 m en 55 mn

Col de la Pra 2186 m en 1h15

Croix de Belledonne 2926 m en 2h50

Après un petit pic-nique au sommet, redescente et arrivée en 5h environ.

Dénivelé positif environ 1700 m

Intérêt de la sortie  

Lac de Crozet lié à l'histoire d'Aristide Bergès et de la Houille Blanche

Au Col de la Pra, le refuge est à 2 pas (gardé l'été ou l'on peut boire un verre l'après midi ou dormir et manger le soir + une partie non gardé pour l'hiver, dès fin Septembre)

Magnifiques lacs de Doménon (Petit Doménon et Grand Doménon) au pied du Pic du grand Doménon avec de belles parties où l'on peut courir.

Superbe montée vers la Croix avec pas mal de névés presque toute l'année (pas mal de neige sur le final, il avait neigé quelques jours avant) donc sur les périodes proche de l'hiver, prévoir l'équipement nécessaire (piolet, crampons)

Au sommet, l'un des plus panorama de Belledonne ... époustouflant !

Un magnifique dicton à découvrir sur la Croix "Mettre l'Amour au Sommet" 

ICI Vidéo 360° depuis le sommet de la Croix de Belledonne      Vidéo 360° Lac Doménon

                            Lac crozet Img 20141026 120900 Lac domenon Montee col belledonne

                                                             Croix belledonne

ANNA FROST SUR NATURE TRAIL N°4 DE NOVEMBRE

Anna Frost c'est elle ... 10686858 603148469807814 233821113956351041 n

une superbe traileuse authentique qui aime la Montagne ...

une traileuse avec des vraies cuisses et qui ne fait pas "d'anorexie" comme la plupart de ses concurrentes !

à découvrir dans le magazine Nature Trail n°4 de Novembre

Pour en savoir plus ...

ANNA FROST

Née en 1981, célibataire, une vie dédiée au Trail, à la montagne et aux voyages !

Elle a vécu longtemps dans un van pour pouvoir se rendre au pieds des montagnes et y courir dessus ... la copine idéale ... ma chouchou !

Vidéo très touchante ... Anna pas bien du tout !

 Vidéo à son arrivée dans le TEAM Salomon ... cheveux courts et 28 ans

 autre vidéo 

 Anna frost h2a0574 Profeet 2 Fm 8868 itr   1376382 473478526083889 1851071515 n Photo 7 

969323 559378730827201 2135572208 n 1 5745 532240923540982 1204879756 n  Timoth 1 10527390 624779290953811 4580878778797781472 n 

 10357601 621665291265211 1650871699371125267 n 10354086 636858559745884 7861880454748289070 n  Frostypic2 Anna 20frost 203 20peaks 202011 Anna frost h2a0570

 Iancorless transvulcania 215Anna heather frost  Get image Anna frost 2011 tnf 50 teammates

TRAIL A L AUP BERNARD / COL DE VAY / LAC MORETAN SUPERIEUR

Allez on en profite une nouvelle fois car le beau temps est à nouveau au rendez vous ce week end avec des températures digne d'un mois de Juillet ... 25° annoncé cette après midi dans la plaine mais en montagne il fera aussi chaud !

On continue pour une dernière fois cette année la saga Belledonne Nord secteur Gleyzin Grand Morétan avec une nouvelle variante pour atteindre les lacs Morétan ... l'idée étant de repérer pour l'année prochaine de belles boucles un peu longue à faire en Trail avec des passages de Col pour augmenter le dénivelé !

Direction Pinsot, toujours à gauche après le cimetière pour monter cette fois ci au hameau de la Bourgeat Blanche terminus au Cohard.

Donnée technique :

Depuis le parking à gauche direction Chalet l'Aup Bernard (1575 m en 35 mn)

Après la sortie de la forêt, un long single track à flan de montagne vous amènera jusqu'au Chalet du Vay (en 1h 20)

Prendre à droite direction le Col de Vay (2297m en 2h)

Descente vers le Lac Morétan Supérieur (2055 m en 2h20 environ)

Remontée direction Col du Pertuis et à 200 m de d+ du sommet à droite le long de la montagne pour rejoindre le Col de Vay.

Col de Vay (3 heures environ)

Arrivée au parking le Cohard en 4 heures.

D+ total : environ 1400 m 

Intérêt de la sortie : 

Très beau chalet de l'Aup Bernard avec sa "tourne" en pierre (qui détourne les éventuelles avalanches)

Très beau chalet du Vay

Vue magnifique depuis le Col de Vay ou le matin en montant depuis son versant ouest, on passe de l'ombre à la lumière !

Lacs Morétan supérieur / magnifique cirque de la montagne de l'Aup du Pont.

Boucle possible en rebasculant par le Col du Pertuis et retour par la Bourgeat Noire.

ICI la vidéo 360° de la montée vers le Chalet du Vay

ICI la vidéo 360° depuis le Col de Vay

                                                 Chalet aup bernard Tourne chalet l aup bernard Chalet du vay 

                                                     Lac moretan superieur Lac moretan Selfie devant montagne de l aup du pont

LE LYNX

Quelques mots sur un de mes animal montagnard favori ! Le Lynx est le plus grand félin d'Europe. Il dégage tellement pour moi un sentiment de puissance, de souplesse, de serenité ! et qui pourrait résister à sa tête de gros chat sauvage !  Ce serait tellement une telle joie et une émotion pour moi de le voir lors d'une sortie... qui sait peut être un jour !

De 3 prédateurs (Loup, Ours), c'est lui dont on parle le moins et qui est le moins médiatisé, mais son arrivée dans le Jura dans les années 80 n'a pas été des plus faciles !   

 

  

En France le Lynx a complètement disparu entre les 17e et 19e siècles. Réintroduit en 1983 dans les Vosges, il est revenu naturellement dans le Jura et les Alpes. En 2006, l'effectif est estimé à moins de 200 animaux dans ces 3 massifs.

Mensurations :

Le lynx d'Europe est le plus grand représentant des 4 espèces delynx. Il mesure entre 80 à 120 cm de long sans la queue (de 10 à 20 cm). Sa hauteur au garot est de 50 à 75 cm.  Son poids varie entre 17 à 30 kg.

Morphologie :

Le lynx est digitigrade. Il a des membres puissants avec des pattes avant plus courtes lui facilitant course et bonds (il peut effectuer des bonds jusqu'à 7 mètres !!!). Ses pattes très larges sont adaptées au déplacement sur les sols enneigés et lui évitent de s'enfoncer (des raquettes à neige en fait !)

bien mieux que le chat sauvage qui lui n'a pas cet avantage

Reproduction :

Mâles et femelles ne se rencontrent qu'à l'occasion du rut (entre février et mi Avril) Apèrs quelques jours passé ensemble, ils s'accouplent puis chacun reprend son existence. La femelle recherche aussitôt un site isolé. Apèrs 10 semaines de gestation, elle met bas 2 ou 3 petits qu'elle élève donc seul.

A l'âge de 9-11 mois, les jeunes lynx se dispersent (taux de mortalité très important à ce moment à cause de malnutrition, maladie ou collisions routières). Après quelques mois ou années d'errance, le jeune s'installe sur son domaine qu'il conservera à vie.

Son habitat :

Le lynx est avant tout un animal forestier. Bien que l'on le retrouve dans les forêts de montagne, on peut le voir en basse altitude aussi.

Solitaire, le lynx vit dans un vaste domaine vital qui varie entre 200 et 450 km2 pour le mâle et 100 à 150 kms2 pour la femelle... ce qui explique qu'il est si difficile d'en voir.

Nouriture :

Le lynx affectionne chevreuil  chamois pour 90% de son régime. Le reste de son menu est composé de jeunes cerfs, jeunes sangliers mais surtout d'animaux de petites tailles (renard, lièvres,marmottes, oiseaux...). Le lynx est un sprinter...s'il ne parvient pas a attraper sa proie immédiatement et sur une courte distance, il s'arrête. 

Comportement envers l'homme :

Le lynx n'attque pas l'homme. Aucun cas d'accident n'a jamais été vérifié ... et leshistoires que l'on peut entendre ne sont que mensonges et calomnie ! Le lynx passe pour un animal farouche ... non il est juste discret ! Si un jour, vous avez la chance d'en voir un, il ne s'enfuiera pas mais prendra le temps d'observer et d'analyser la situation.   

Un animal protégé mais menacés :

Malgré une dynamique, la population des lynx est très vulnérable compte tenu de son faible effectif  et de sa fragmentation. En France, le braconnage est toujours une cause de mortalité importante  ... quelle tristesse ... l'ignorance humaine est sans limite !!!! Malgré tout, ce sont les collisions routières qui causent le plus de dégat !

Mais le problème plus général et plus vaste reste la fragmentation de nos massifs forestiers et alpins par des zones urbanisées. Cette fragmentation empèche les possibilités de dispersion de l'espèce donc d'échanges d'individus. A terme, ces isolements peuvent entrainer un affaiblissement génétique non négligeable ! 

TRAIL GLACIER DU GLEYZIN DEPUIS LE REFUGE DE L OULE

A cause du mauvais temps annoncé, la traditionnelle sortie du Lundi est remplacée par une sortie ce Dimanche 12 Octobre. Le beau temps est une nouvelle fois au rendez vous et les températures encore clémentes permettent une nouvelle fois une sortie en altitude en mode "light"; cuissard, t shirt de Trail avec un col remontant, les 2 Buffs qui ne me quittent jamais, une paire de chaussettes de rechange, un coupe vent pour l'arrivée au sommet, 1 l d'eau, 1 mini  sandwich et une compote ... minimaliste et léger mais c'est ce qui est agréable !

Une nouvelle fois, Belledonne dans ses secteurs les plus sauvage (enfin le secteur de l'Oule est tout de même pas mal fréquenté et connu / chasseurs / randonneurs / skieurs randonneurs l'hiver...) !

Donc après La Grande Valloire et ses 4 Lacs,  après la magnifique Vallée de la Périoule qui mène aux Lacs Morétan, ce matin direction le Glacier du Gleyzin afin d'approcher les Cols qui relient les 2 premiers secteurs (Col du Grand Glacier qui permet de basculer sur le Lac Glacé, le Lac Noir et le Lac Blanc / Col de Morétan et Col du Pertuis pour basculer sur les Lacs Morétan). L'idée est de pouvoir bien connaître ce secteur et donc de me créer pour l'année prochaine des sorties Trail en forme de boucle d'environ 4 à 5 heures  en passant 1 un 2 Cols à chaque fois.

Données techniques :

Départ de la Bourgeat Noire 1099 m (petit hameau au dessus de Pinsot / prendre à gauche après le cimetière). Se garer sur le grand parking.

Refuge de l'Oule (1836m) en 50 mn

Ensuite à droite au dessus du Chalet (plus de peinture mais aucun soucis pour se repérer car sentier bien marqué et de nombreux Cairn).

Arrivée au pied du Glacier en environ 1h30, en son sommet en 2h / 2h15 et jusqu'au pied du Col du Grand Glacier  en 2h30 / 2h45

Attention la partie finale est un peu technique (pierriers glissants / au sommet gros blocs de rochers parfois instables)

Retour au point de départ en 1h30.

Durée totale : environ 4 heures

Dénivelé positif : 1300 m

Intérêt de la sortie :

Très beau refuge bien entretenu situé sur un jolie plateau

Voir le Glacier (enfin ce qu'il en reste) avant qu'il ait complètement disparu !

De nombreux passages pour relier les secteurs voisins.

ICI vidéo 360° sous le glacier du Gleyzin

ICI pour une vidéo du Col du Grand Glacier ou Col de Comberousse

                           Img 20141012 084623 Img 20141012 090506 Img 20141012 093705 Img 20141012 093822 

                                                                                                     Refuge de l'Oule

 

                               Img 20141012 113642         Img 20141012 102055         Img 20141012 103509

                                                                         Glacier du Gleyzin       Col du Grand Glacier

LE TRAIL, L ALTITUDE ET L ESPRIT MONTAGNARD

Extrait tiré du livre "TRAIL" de Marie Hélène Paturel

"Loin du cadre aseptisé des courses sur route et des compétitions sur piste, le trail répond aux besoins d'une société pétrie de stress, d'urbanité et d'individualisme. Hors de tout cadre fédéral, fondé sur la convivialité et le respect de la nature et des hommes, le trail rencontre un succès incroyable à la fin du XXe siècle. Aujourd'hui, chaque week-end offre pléthore de courses aux six coins de l'Hexagone ! La mentalité montagnarde imprègne le monde du trail. Parce que le trailer sait qu'il est soumis aux dangers et à la puissance d'un environnement rude, voire hostile, il adopte l'attitude humble et solidaire typique des montagnards. Lors d'une sortie d'entraînement ou d'une course, on discute spontanément, on échange des impressions, on s'encourage mutuellement. L'entraide est reine sur les pentes escarpées : on n'hésite pas à s'arrêter pour porter secours à un coureur en difficulté, quitte à saborder sa propre course. Même les meilleurs ne sont pas indifférents au sort de leurs concurrents directs".

Ce que j'en pense : le Trail Running doit rester dans l'esprit qui est développé ci dessus ! Mais le phénomène de mode va peut être tuer tout cela ? En effet, avec la multiplication des courses marketing type Trail Urbain, course en forêt en basse altitude voire en plaine, courses asseptisés autour de l'église du village ... cette esprit montagnard est très très loin ... aussi loin qu'est la montagne !

Un Trail pour mériter son nom et conserver cet état d'esprit doit être une course en montagne couru par des "montagnards" (en tout cas par des amoureux de la montagne)... peu importe la distance d'ailleurs ... mais en montagne, à savoir au minimum à 1600 m d'altitude (étage subalpin + étage alpin). C'est la hauteur qui fait que l'environnement se complique pour le Traileur, ce qui l'oblige à faire preuve d'humilité et de solidarité face à la difficulté.

L'explication du développement des Ultras Trail est à mon avis ici ! Les "puristes", ceux qui ont conservé cet esprit montagnard ou qui le cherchent se détournent de ces courses "basse altitude" qui se résument de plus en plus à "des cross de la Fédération d'athlétisme". Au final, ces Traileurs ne cherchent pas la distance la plus longue possible mais l'altitude  ... l'altitude qui amène ce "risque", qui nous remet à notre petite place et chasse au loin les compétiteurs du "bitume" à l'égo et à l'égoisme surdimensionné sans aucune connaissance de l environnement montagnard !

PS : Messieurs les organisateurs, vous qui surfez sur le phénomène en osant nous demander 20 eur / 30 eur pour courir autour des platanes et de l'église de votre commune, SVP des courses en altitude ou rien ! Et ne me dites pas que ce n'est pas le même soucis d'organisation ... ce qu'ils vous manquent ce sont les bonnes cartes IGN et une vraie passion pour le Trail et la montagne ! 

TRAIL AUX LACS DE MORETAN DEPUIS LE PONT DU VEYTON

Ce matin, 6eme Lundi de beau temps ... un été pourri mais un mois de Septembre et un début Octobre parfait pour courir en montagne (ciel bleu et température entre 13 degré le matin et 23 degré l'après midi)

Le temps semble vouloir changer pour la fin de semaine, donc je vais en profiter pour faire une longue sortie et profiter pour repérer les lieux et faire plaisir à mon frère Georges ...

Au programme, une nouvelle fois le Massif de Belledonne direction les Lacs Morétan calés sous le Grand Morétan (2775m) mais sans utiliser ma voiture (zéro pollution) donc en partant depuis le pont du Veyton et en faisant en courant la longue route forestière le long du torrent.

Donnée technique :

Carte IGN 3334 Ot 1/25000 Allevard Nord

Départ Pont du Veyton (610m)

La route forestière peut être faite en voiture (un peu surélevée) jusqu'au parking

45 mn en courant pour arriver au parking à 1216m (barrière fermée au niveau du pont qui traverse le Veyton)

Attention au Plan de l'Ours, il faut bien prendre à gauche directement dans la forêt et ne pas rester sur la route forestière (qui vous amène au Praillet et à l'Aup Bernard)

La montée dans la forêt (tirequeue) demande de la vigilance (en montée et bien sûr en descente) car beaucoup de rochers et de dalles glissants

Ensuite barrage avec un beau petit lac

et on arrive sur une très belle plaine large avec une belle pelouse alpine.

L'Aup du Pont où il faut traverser le Veyton et se tenir sur sa rive gauche tout le long jusqu'au sommet.

Arrivée à la bergerie de la Périoule (1800m)

Ensuite Lac Inférieur (1958m) et Lac supérieur (2056m) en passant à chaque fois un "petit Col"

Durée total : environ 4h30 (3h de montée / 1h30 de redescente)

Dénivelé + : environ 1600 m

Intérêt de la sortie :

Les 3 lacs sont vraiment à voir avec une vraie faune (poissons, grenouilles) et de nombreuses marmottes tout autour.

Une plaine depuis le plan de la Carpe où il est plutôt facile de courir (de 1700 m au départ pour finir à 2000m donc montée progressive sur plusieurs kilomètres) 

Tout autour, de belles montagnes et en cette période on peut entendre facilement de nombreux cerfs bramer ! 

En partant tôt le matin, toute la montée le long du Veyton (route forestière) est à l'ombre et l'ambiance est plutôt humide !

ICI une petite vidéo

 Img 20141006 093251 Img 20141006 094931 Img 20141006 112101 Img 20141006 113321 Img 20141006 114558

  Img 20141006 115736 Img 20141006 115740 Img 20141006 122101 Img 20141006 122838 Img 20141006 122330

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site