REFLEXIONS

TEST CHAUSSURES INOV 8 TRAILROC 255

 

Après plusieurs sorties de Trail en Inov8 Trailroc 255, voici mon avis sur cette chaussure Anglaise de l'on peut ranger dans la catégorie minimaliste.

Je vais surtout répondre aux questions que je me pose depuis longtemps : peux t'on faire des sorties de Trail "engagées" en montagne avec ce type de chaussures ? Si non, peuvent t elles nous être utiles ? 

                                      Img 20141107 135732 Img 20141107 135739 Img 20141107 135823

réponse postée sur mon blog ... je pense qu'il y aura tout dedans !

bonjour Nicolas ! Pardon d avoir tardé à vous répondre ! Pour les avoir depuis maintenant environ 6 mois et ayant déjà pas mal couru avec, je dirais que courir avec ces chaussures demande un nouvel apprentissage ! Je suis un coureur léger (70 kg) et pourtant je me contente de les chausser pour mes entrainements très courts autour de mon domicile (donc en plaine) ! Lorsque je cours en montagne, je suis sur des parcours techniques et un peu engagés (massif de Belledonne) ... en fait du trail alpin et quoi qu'on en dise ces chaussures sont vraiment trop légères et manquent trop de protection !

Pour autant, ce qui est étonnant c'est qu elles sont très robustes ! Je pense qu il faut tout de même avoir ce type de chaussure (drop de 3mm donc jouable sans trop souffrir des mollets lors des premières sorties) pour prendre conscience de pas mal de chose (pose du pieds, vigilance concernant le terrain...)


Bonne sortie en montagne ... surtout prenez soin de vous en écoutant votre corps et votre tête, restez raisonnable concernant les compétitions car le but c 'est de durer !!!!
 

 

 

LE TRAIL, L ALTITUDE ET L ESPRIT MONTAGNARD

Extrait tiré du livre "TRAIL" de Marie Hélène Paturel

"Loin du cadre aseptisé des courses sur route et des compétitions sur piste, le trail répond aux besoins d'une société pétrie de stress, d'urbanité et d'individualisme. Hors de tout cadre fédéral, fondé sur la convivialité et le respect de la nature et des hommes, le trail rencontre un succès incroyable à la fin du XXe siècle. Aujourd'hui, chaque week-end offre pléthore de courses aux six coins de l'Hexagone ! La mentalité montagnarde imprègne le monde du trail. Parce que le trailer sait qu'il est soumis aux dangers et à la puissance d'un environnement rude, voire hostile, il adopte l'attitude humble et solidaire typique des montagnards. Lors d'une sortie d'entraînement ou d'une course, on discute spontanément, on échange des impressions, on s'encourage mutuellement. L'entraide est reine sur les pentes escarpées : on n'hésite pas à s'arrêter pour porter secours à un coureur en difficulté, quitte à saborder sa propre course. Même les meilleurs ne sont pas indifférents au sort de leurs concurrents directs".

Ce que j'en pense : le Trail Running doit rester dans l'esprit qui est développé ci dessus ! Mais le phénomène de mode va peut être tuer tout cela ? En effet, avec la multiplication des courses marketing type Trail Urbain, course en forêt en basse altitude voire en plaine, courses asseptisés autour de l'église du village ... cette esprit montagnard est très très loin ... aussi loin qu'est la montagne !

Un Trail pour mériter son nom et conserver cet état d'esprit doit être une course en montagne couru par des "montagnards" (en tout cas par des amoureux de la montagne)... peu importe la distance d'ailleurs ... mais en montagne, à savoir au minimum à 1600 m d'altitude (étage subalpin + étage alpin). C'est la hauteur qui fait que l'environnement se complique pour le Traileur, ce qui l'oblige à faire preuve d'humilité et de solidarité face à la difficulté.

L'explication du développement des Ultras Trail est à mon avis ici ! Les "puristes", ceux qui ont conservé cet esprit montagnard ou qui le cherchent se détournent de ces courses "basse altitude" qui se résument de plus en plus à "des cross de la Fédération d'athlétisme". Au final, ces Traileurs ne cherchent pas la distance la plus longue possible mais l'altitude  ... l'altitude qui amène ce "risque", qui nous remet à notre petite place et chasse au loin les compétiteurs du "bitume" à l'égo et à l'égoisme surdimensionné sans aucune connaissance de l environnement montagnard !

PS : Messieurs les organisateurs, vous qui surfez sur le phénomène en osant nous demander 20 eur / 30 eur pour courir autour des platanes et de l'église de votre commune, SVP des courses en altitude ou rien ! Et ne me dites pas que ce n'est pas le même soucis d'organisation ... ce qu'ils vous manquent ce sont les bonnes cartes IGN et une vraie passion pour le Trail et la montagne ! 

LE PLATEAU NORDIQUE DE LA FECLAZ ... DEFIGURE !

Afin récupérer d'un petit claquage à l'arrière de la cuisse lors d'une séance de fractionné Mercredi dernier, j'ai décidé de faire du plat avec une sortie courte de Trail (environ 1heure)

Direction le plateau Nord de la Féclaz, afin de courir tranquillement sur les pistes de skis de fonds ... et là horreur !!!!!

Le fameux stade de biathlon est là sous mes yeux ! Je n'étais pas revenu à l'entrée de la forêt depuis cet hiver ... et là pour mon retour ils ont fait fort !

C'est simple, on se croit maintenant sur une belle autoroute puisqu'ils ont décidé de faire un stade d'entrainement d'été pour skis à roulettes !

Un des plus beau plateau nordique d'europe défiguré ! Et pour combien de licenciés de biathlon qui s'entrainent sur skis à roulettes l'été ? environ 2, 3 !

Que l'on se comprenne bien, je respecte cette discipline que j'apprécie énormément mais il devait bien y avoir sur la Féclaz un autre endroit plus discret ... en tout cas pas à l'entrée de cette magnifique forêt ! Le plateau Sud aurait pu faire l'affaire, dans sa partie en contrebas !

En résumé, à la Féclaz et c'est une vieille histoire ... soit ils ne font rien ... soit ils font des conneries ! Bravo les gars !

 Avant ... Img 20140929 145112 Img 20140929 142225   Après ... Img 20140929 145658 Img 20140929 145701

PS : c'est bien au coeur de la forêt ... je n'ai pas pris en photo la route qui monte au Revard ... non non !

LOUP, POUR EN FINIR AVEC LES CONTRE VERITES

 

Je vous conseille de cliquer sur le lien ci dessous et de télécharger et lire ce dossier de 7 pages très bien fait car il démonte les contre vérités sur le loup !

                                                                                     ICI

Bon une gageure de mettre d'accord naturalistes  chasseurs et bergers mais peut être pouvons nous être d'accord sur quelques points afin d'avancer tous ensemble !

loup-solitaire1.jpeg

LECTURE " LA RANDONNEE DE A à Z"

Bon la randonnée en montagne c'est sérieux ... mais ç'est  aussi des situations comiques, décalées, énervantes que l'on a tous vécu et que l'on se plaît, avec le recul, à se remémorer !

Ce bouquin, enfin ce dictionnaire que je viens de terminer de lire, vous fera sourire voire rire, vous fera prendre conscience de nos petites manies, des effets de mode qui n'ont pas manqué de toucher cette activité ...

Ca parle d'Opinel, de sacs à dos, de chasseurs, de Beaufort, d'orage et de myrtilles, de GR et de refuges ... c'est léger mais bien léché par Jean Marc Aubry, ça ce lit dans tous les sens (ben oui c'est un dico)  et sa petite taille vous permettra de le glisser dans la poche de votre sac à dos pour vos soirées en refuge, ou vos après midi allongé dans une belle pelouse alpine...

Et pour ne rien gacher, le bouquin est rouge, de ce beau rouge des éditions Guérin de Chamonix ... donc plus d'hésitations !

 

LECTURE "VERSANTS INTIMES"

19 portraits d'hommes et femmes célèbres (Lanzman, Martin Hirsch, Bernard Giraudeau, Yves Paccalet ...) qui nous parlent de leur passion pour la montagne ...

la haute montagne réservée aux alpinistes chevronnés  bien sûr, celle qui attire l'attention dès que l'on en parle

mais aussi de cette "moyenne montagne" dont on ose moins parler car plus populaire et plus banale de premier abord, celle où l'on rencontre d'une faune et d'une flore magique, où des hommes y vivent, celle que l'on aborde avec une approche moins "violente" car moins "engagée" et moins "risquée" ...

cette montagne que j'affectionne et qui a mon sens permet de mieux communier avec la nature, de vivre de plus belles expériences, loin de l'exploit physique, de ses contraintes et de son stress...

Un livre enfin qui nous permet de découvrir ces personnages publics sous un autre angle, celle de leur passion ! 

NON AUX LOISIRS MOTORISES EN ESPACE NATUREL

Merci de prendre quelques minutes pour lire cet article et renvoyer dans ses 16 mètres ce drôle de député corrézien ... certainement sous influence d'un lobbying quad, 4X4 ou moto ... et qui à priori ne connait pas les vertus du silence en forêt ou en montagne !

La fiche de ce parlementaire et son mail contact@francissaintleger.fr pour lui dire ce que nous pensons de sa proposition de loi  !

Mardi 8 décembre 2009 par JD webmestre

"Nouvelle attaque : les "loisirs motorisés" chassés par la porte , tentent de revenir par la fenêtre.. du chalet"

La loi "Lalonde" du 3 Janvier 1991 est claire : pas de pénétration des véhicules motorisés dans les espaces naturels, en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Il fallait s’y attendre, les tentatives du lobby des "loisirs motorisés" pour infléchir la loi ont été nombreuses. Les pratiques hors la loi ont été tellement fréquentes qu’elles ont engendré une jurisprudence abondante qui, avec la circulaire "Olin" de 2005, est venue confirmer la loi "Lalonde". La dernière attaque nous vient de M. Francis Saint Léger, député de Lozère. Cette proposition de loi, profite d’un vide juridique en droit français : la notion d’ouverture d’une voie à la circulation publique est laissée à l’appréciation des juges de fond.

M. Saint Léger vole alors au secours de la loi et propose : "en territoire de montagne, toute voie praticable par des véhicules homologués pour une circulation routière et adaptée à ses caractéristiques est considérée comme carrossable et ouverte à la circulation."En d’autres termes, équipez vous d’un 4X4 efficace et vous pourrez aller batifoler sur n’importe quelle piste de montagne, sauf si les gestionnaires du site ont pu prendre à temps toutes les précautions réglementaires.

En cette période où la protection et la restauration des espaces naturels a atteint un degré d’urgence extrême, une telle loi constituerait une atteinte grave à la protection des milieux et espèces montagnards, rendant la surveillance encore plus difficile par les personnels des espaces naturels et de la police de l’environnement

Nous demandons à nos députés que la proposition de loi N° 1919 de M. Francis Saint-Léger soit strictement rejetée.

LE PARC DE LA VANOISE en hiver VIDEO

 

Reportage d'une quizaine de minutes sur la Vanoise en Hiver ... très instructif !     ICI

PS : Patiente quelques secondes pour le téléchargement

AGIR POUR NOS LOUPS LYNX OURS

L’ours, le loup et le lynx ont hélas toujours besoin de nous pour survivre sur des territoires que nous devons réapprendre à partager.

Ton soutien est vital !

Cliques ici pour connaître l'association FERUS Ours Loup Lynx

 

Rapport sur la NEIGE "ARTIFICIELLE"

Le Conseil Général de l'Environnement et du Développement durable a remis cet été son rapport (commandé par Nathalie Kosciusko-Morizet alors secrètaire d'Etat à l'Ecologie) sur la neige de culture.

La neige de culture couvre 20% du domaine skiable français donc plus que les 12% en Suisse mais beaucoup moins que l'Autriche (40%) et que dans le Dolomites (80%).

Les interrogations quant au développement de la neige artificielle concernent l'impact des prélèvements d'eau, les retenues collinaires ou les adjuvants !

Pour avancer dans la réflexion, ce rapport a le mérite de faire un état des lieux poussés et de mettre en avant les liens avec notre environnement !

Rapport "NEIGE DE CULTURE, état des lieux et impact environnementaux"

Conférence 29 Sept -1er BAROMETRE NATURE en SAVOIE

Pour ce colloque sur le 1er Baromètre Nature dans les Pays de Savoie ...présents que des jobs qui font rêver ...rédacteur en chef  de Alpes Magazine, de Terres Sauvages, directeur de parcs régionaux (Bauges) ou nationaux (Vanoise), botaniste ...

Démarrage avec un peu de retard ce Mardi 29 Septembre au Manège à Chambéry !.

Pourquoi un baromêtre ? en résumé simpliste, pour permettre une prise de conscience de l'érosion de la biodiversité à une échelle de proximité !

Au programme un magnifique film en 3D d'une dizaine de minutes qui nous fait survoler les montagnes et vallées de nos 2 Savoie à la recherche des zones Natura 2000, de nos Parcs, des zones avec arrêtés de biotope ...

Ensuite une table ronde d'une heure pour présenter les résultats de ce premier baromêtre, thème par thème à savoir paysages naturels, zones humides, Flore et oiseaux...

et pour finir une heure pour répondre à la question "quel est l'état de la biodiversité dans nos pays ?"

Bon que dire de ce colloque qui se terminera à 23 heures !

Première partie très instructive sur les paysages naturels (glaciers, pelouse d'altitude, landes, forêts, zone humide ...), un grand témoin François LETOURNEUX, Président de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, "savant" "brillant" , mais trop bavard !

Une dernière table ronde avec des intervenants qui se contentent de parler de leurs "organismes", associations ... et qui n'aborderont jamais l'état de la biodiversité des Pays de Savoie ... dommage j'aurai aimé entendre des  choses concrètes ... avec plus de passion !

Parce que philosopher sur les notions de biodiversité, naturalité ... ça va 5 mn ... la nature, notre faune et notre flore, nos montagnes, nos glaciers,  c'est du concret  pourtant !

Et puis décidément la protection de Dame Nature est à l'image de notre pays ... superposition de textes de lois, d'organismes, de directeurs, majorité de personnes tournés vers l'administratif plus que sur le terrain ... à plus savoir qui fait quoi, quoi sert à quoi !!! 

Mais bon la critique est facile... l'art difficile car pour l'instant moi à par mon blog et mes très modestes démarches éco-citoyenne, qu'est ce que je fais pour faire aimer et respecter notre "nature", nos montagnes ... pas grand chose !!!!    

12 courts métrages "morceaux de vie des Alpes"


Cliques    ICI pour voir les 12 courts métrages !

Présentés début juin au grand public, les 12 courts métrages réalisés dans le cadre du projet DYNALP² du réseau de communes « Alliance dans les Alpes » sont désormais visionnables en ligne sur le site Alliance Alpes. Dans ces « 12 histoires », des hommes et des femmes de six pays de l’arc alpin donnent un aperçu, avec leurs propres mots, du travail réalisé dans le cadre de la coopération internationale des communes.
Le projet DYNALP² a accompagné le réseau de communes «Alliance dans les Alpes» durant trois ans, avec un immense impact. Il a donné naissance à de merveilleux projets qui ont tous contribué à améliorer la qualité de vie dans les Alpes. Ces «12 histoires» présentent une courte sélection des 36 projets DYNALP². Les films ont été tournés en premier lieu pour faciliter le partage des savoirs, qui est l’un des facteurs essentiels du succès du réseau de communes par-delà les frontières nationales, linguistiques et culturelles. «Qui, mieux qu’un habitant d’une commune, pourrait convaincre de façon crédible un autre habitant des Alpes qu’il fait bon vivre dans une commune qui encourage activement les constructions efficientes au plan énergétique ?» explique Claire Simon, responsable du projet DYNALP². Pour les acteurs alpins, ces petits films sont une motivation supplémentaire, qui les incite à poursuivre leur engagement en faveur des communes et des échanges internationaux. Car le sentiment d’une profonde solidarité est indispensable à une culture axée sur la qualité de la vie. Par ailleurs, «la constitution d’un réseau international donne un tout autre poids aux projets de développement communaux ou régionaux», comme le souligne Rainer Siegele, maire de Mäder/A et président du réseau de communes.

 

29 Septembre "1er BAROMETRE de la NATURE Pays de Savoie"

a NE PAS MANQUER !!!!!!!

Le 1 er Baromètre de la nature dans les Pays de Savoie

A Chambéry, au centre de congrès le Manège,
Mardi 29 septembre 2009,
20h30.
Entrée libre mais inscription souhaitée au 04 79 60 21 01
ou
m.marchal@mairie-chambery.fr

Organisé par l'association Montanea, Alpes Magazine, Terre Sauvage, en partenariat avec Chambéry Promotion.

Une soirée très attendue , consacrée à l' environnement , dans le cadre du lancement national du baromètre nature , appliqué à cette occasion – et ce sera une première – aux Pays de Savoie .

Grand Témoin de la soirée: François LETOURNEUX , Président de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en France.

Au programme:

- "Pourquoi un 1 er baromètre de la nature en Savoie et Haute-Savoie ?"
Eric DE KERMEL , Président du CPNS (Conservatoire du Patrimoine Naturel de la Savoie) et Directeur de Terre Sauvage.

- "Présentation des résultats du 1 er baromètre de la nature des Pays de Savoie"
Xavier GAYTE, Directeur du CPNS ,
et les partenaires qui ont participé à l'élaboration du baromètre : Parc National de la Vanoise, Parcs Naturels Régionaux, Conservatoire de l'Espace littoral et des Rivages Lacustres (CERL), Conservatoire Ornithologique Rhône-Alpes (CORA), Conservatoire National Botanique Alpin (CNBA)

- "Les résultats du baromètre national Terre Sauvage" ,
Jean-Jacques FRESKO , Rédacteur en chef de Terre Sauvage

- "Quel est l'état de la biodiversité dans les Pays de Savoie ? : les grands enjeux et les menaces"
François LETOURNEUX
, Président de l'UICN,
Jean-Jacques FRESKO , Rédacteur en chef de Terre Sauvage

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site